PRESIDENT NATIONAL 2019-2021

Tariq ZIDI à la tête du centre des jeunes dirigeants « CJD–Maroc »

Le Centre des jeunes dirigeants « CJD Maroc » a le plaisir de vous annoncer la nomination du président national « Tariq ZIDI » pour le mandat 2019-2021,
Docteur et chercheur en sciences de gestion au sein du laboratoire ISEOR à l’université JEAN MOULIN LYON 3, Tariq ZIDI est dirigeant d’une entreprise qui opère dans les nouvelles technologies d’information et de communication « NTIC ».
Militant associatif, ZIDI Tariq était en 2006 parmi les membres fondateurs du centre des jeunes dirigeants de Marrakech dont il devient le président en 2012-2014. Aujourd’hui, il a été nommé le président national du centre des jeunes dirigeants « CJD Maroc » pour le mandat 2019-2021 dont le thème s’intitule :

« Entreprendre entre rêve et engagement! »

Au cours de ce nouveau mandat, nous avons choisi un thème qui place l’acte d’entreprendre entre la réalisation d’un rêve et la contrainte de l’engagement économique, social et sociétal y afférant.

Nous estimons, à cet effet, que tout individu n’a pas seulement une ambition d’agir et d’être utile à son environnement mais aussi et surtout nourrit un rêve et une ambition d’être autonome, indépendant et créateur de richesse.

C’est effectivement, ce rêve et cette ambition qui nous animent chaque instant, au CJD, et nous oriente pour contribuer à améliorer les conditions socio-économiques de nos concitoyens.

Dans cet ordre d’idée, l’engagement constitue un atout majeur pour les membres du CJD. Engagement structuré sur trois niveaux : Pérenniser leurs entreprises, contribuer à l’épanouissement de leurs entourages et influencer leurs environnements.

Pour ce mandat, notre vision est formulée en deux axes :
1- Contribuer à l’encouragement de l’initiative privée, à former des jeunes dirigeants et à donner envie à l’acte d’entreprendre.
2- Consolider la position du CJD Maroc en tant qu’agitateur d’idée et producteur d’initiative en faveur de l’entreprise et du Maroc en général.

Vice-Président du CJD Maroc 2019-2021 : Radouane AMINE

Docteur en sciences économiques, titulaire de trois masters en audit, système d’information et expertise économique. Après avoir obtenu une licence en gestion de l’université cadi ayyad, Mr Radouane AMINE a intégré le monde professionnel en tant que comptable dans plusieurs secteurs d’activité (Tourisme, BTP, Transport…) pour terminer la période du salariat en tant que manager d’un centre d’affaire et cabinet de conseil.
Depuis 2009, il est consultant sénior, comptable agréé par l’État du Maroc et directeur général d’un cabinet de conseil à Marrakech. Il a pour mission pour principales missions : l’accompagnement des investisseurs, le conseil comptable, juridique et fiscal.
Au niveau des engagements associatifs et depuis plusieurs années, il est membre actif de plusieurs grandes structures. Entre autres, Past président du CJD Marrakech 2016-2018, Membre du bureau exécutif de « Réseau entreprendre Marrakech-Ben Guérir, et SG adjoint du Cercle des Fiscalistes du Maroc 2018-2021.
Radouane AMINE est également formateur et enseignant en matières d’économie et de gestion et animateur de séminaires.
Agé de 44 ans, Radouane AMINE est marié et j’ai deux garçons de 13 et de 7 ans.

Aziz Slaoui

« Au début un coin de découverte et d’échanges extra-professionnel entre dirigeants qui s’est ensuite transformé en un lieu d’apprentissage et de formation et devenu par la suite un groupe d’amis et même une deuxième famille »

Laila Barhdadi

« Le CJD est un espace où ... nous mettons du Coeur dans ce que nous entreprenons ... nous travaillons dans la Joie et la bonne humeur ... pour contribuer au Développement de nos entreprises et celui de notre pays »

Hassan Charraf

« Etre au CJD, c'est avoir la possibilité de glisser petit à petit de l'entrepreneur qui vit la performance globale en entreprise à l'Homme avec un grand F qui milite pour les causes justes à l'échelle planétaire et pour l'humanité entière. Bref, à être porteur de sens et d'espoir »

Hazim Sebatta

« Le CJD est avant tout un espace de rencontre. C’est là où j’ai rencontré mes amis, sincères, vrais et avec qui je partage mes valeurs. Partant de là, c’est une communauté où sont ainsi assurées la bienveillance et la confidentialité des échanges grâce auxquels le JD fait progresser sa performance et celle de son entreprise. Enfin, le CJD est un mouvement qui porte la voix du libéralisme responsable, engagé et citoyen. »

Fatim Zahra Ettalbi

« Lorsqu’on prend du recul et que l’on voit la forêt au lieu de l’arbre ; lorsqu’on prend conscience de ce que l’on est et de ses besoins en tant que dirigeant, soudainement la vision du chemin devant soi devient plus claire… le CJD est pour moi un accélérateur : d’abord de développement personnel, mais aussi et surtout de l’entreprise, par ricochet ».

Philippe Karim Charot

« Le CJD m’a permis de rompre la solitude du chef d’entreprise en partageant mes problèmes quotidiens avec d’autres entrepreneurs. Ces échanges et partages d’expérience sont très enrichissants pour le business de chacun. »


Nawfal Tounsi

« Ah le CJD! Ce virus que j'ai contracté à Marrakech en 2006, me donne la force de rester ambitieux dans ma vie professionnelle. C'est le seul mouvement qui te permet de te ressourcer, et de rencontrer d'autres dirigeants qui te donnent la force d'affronter les épreuves professionnelles, et parfois même personnelles. Vive le CJD et ses Hommes avec un grand "F"»